LQJ-283

À l’abri des regards et des convoitises, un petit trésor repose dans le service d’assyriologie de l’ULiège. Près de 350 tablettes cunéiformes* – dont certaines datent du IIIe millénaire avant notre ère – composent une collection digne d’intérêt. « Elle a été acquise par Jules Prickartz, titulaire de la chaire d’assyriologie entre 1925 et 1930, auprès d’un antiquaire parisien, précise le Pr Laurent Colonna d’Istria, assyriologue au département des sciences de l’Antiquité. La moitié d’entre elles environ a fait l’objet de publications scientifiques, notamment par le Pr Henri Limet de l’ULiège. » Histor ien de format ion, spécial iste de la Mésopotamie (il a fait sa thèse sur Mari, la célèbre cité antique des bords de l’Euphrate), Laurent Colonna d’Istria est passionné par l’évolution de l’alphabet, par la langue et la civilisation des mondes anciens. Autant dire que la collection (qui comprend aussi des moulages) l’intéresse au premier chef. « Les tablettes d’argile sur lesquelles se trouvent des textes en écriture cunéiforme sont très majoritairement des documents administratifs et comptables. Mais la collection du service d’assyriologie compte aussi des inscriptions officielles, Collections Le cunéiforme ARTICLE PATRICIA JANSSENS J.-M. Bourdoux 30 septembre-décembre 2022 / 283 ULiège www.ul iege.be/LQJ ici et ailleurs

RkJQdWJsaXNoZXIy MTk1ODY=