LQJ-287

Distinctions Le QS Sustainability Ranking évalue la réponse des universités aux enjeux environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG). Pour la deuxième édition, il classe l’ULi ge au 1er rang en Fédération Wallonie-Bruxelles, au 2e rang belge et au 148e rang mondial. Trois membres de l’université de Liège ont intégré la classe des Sciences de l’Académie royale des Sciences, des Lettres et des Beaux-Arts de Belgique : la Pr Anne-Sophie Duwez et Françoise Remacle, directrice de recherche au FNRS (faculté des Sciences), et la Pr Aurore Richel (Gembloux Agro-Bio Tech). Le gouvernement de Wallonie a mis en place un Conseil scientifique indépendant dont la mission est d’examiner toutes les conséquences des substances per- et polyfluoroalkylées (PFAS) sur la santé humaine. Parmi le groupe de six experts, quatre sont membres de l’ULiège : la Pr Corinne Charlier (faculté de Médecine), Jean-François Deli ge (professeur associé en faculté des Sciences et membre de l’Aquapôle), le Pr Gauthier Eppe (faculté des Sciences) et Célia Joaquim Justo (professeure associée à la faculté des Sciences). Marcel Ausloos, chargé de cours honoraire, a reçu en novembre 2023, les insignes de docteur honoris causa de l’Académie d’études économiques de Bucarest. L’European Headache Federation a attribué au Pr honoraire Jean Schoenen, le “Lifetime Achievement Award 2023“ pour l’ensemble de sa carrière. Prix Geoffrey Grandjean a reçu le prix du Livre politique 2023 pour son ouvrage Pour une commune justice, édité par le Centre d’action laïque. Le Pr émérite André Plumier (faculté de Sciences appliquées) a reçu, du NBN-Normes belges, l’Expert Award attribué à un membre d’une organisation “non profit & Academics” pour son livre intitulé Conception parasismique dans le contexte de l’Eurocode 8. Amélie Paterka (faculté des Sciences appliquées) a remporté le prix “Seco” pour son travail de fin d’études relatif à l’analyse des dommages structuraux causés aux bâtiments lors des inondations de juillet 2021. L’Union professionnelle des métiers de la communication (UPMC) a remis ses prix pour l’année 2023. Zélie Remacle, diplômée de HEC-École de gestion de l’ULiège, a décroché le prix de l’Étudiant·e 2023 (ex æquo avec Constance Ansay, diplômée de la Haute École de la province de Liège – HEPL). Lors du concours “Jumpstarter” organisé par l’Institut européen d’innovation et technologie à Athènes, Thibault Mohring et Robert Baudinet ont reçu le premier prix dans la catégorie “Matières premières” pour “Matvision”, un start up de l’ULIège active dans le recyclage. Le premier numéro des Cahiers du Grif (Groupe de recherche et d’information féministes) paraît en novembre 1973. Très vite, les 1500 exemplaires sont vendus à l’occasion de la deuxième “Journée des femmes” organisée le 11 novembre au centre culturel Jacques Frank à Bruxelles. À l’initiative de la démarche, un groupe de femmes – la plus connue étant Françoise Collin – dont l’ambition est de publier une revue intellectuelle et politique qui s’intéresse aux questions sociales telles que l’avortement, la violence faite aux femmes, le travail ménager, par exemple, tout en abordant aussi des thèmes comme la création artistique, l’écriture féminine, l’amour, l’homosexualité, etc. Bref, Les Cahiers du Grif sont publiés par des femmes pour les femmes. Le succès est éclatant : en 1978, ils sont tirés à plus de 7000 exemplaires et leur diffusion dépasse nos frontières. C’est l’effervescence. Le Grif est reconnu par l’Éducation permanente. Cette revue, Caroline Glorie, assistante en faculté de Philosophie et Lettres, en avait entendu parler. « Ma grand-mère, Jacqueline de Groote, a écrit dans Les Cahiers. Mais c’est en commençant ma thèse à l’ULiège que je m’y suis intéressée, sur les conseils de Laurence Taminiaux, la fille de Françoise Collin. J’ai peu à peu réalisé leur importance et, après avoir lu plusieurs numéros en ligne, j’ai organisé une après-midi d’étude, puis un séminaire interuniversitaire en 2019. Finalement, un groupe de contact FNRS “Relire Les Cahiers du Grif” est créé et, au sein de ce groupe, naîtra le projet de rédiger un ouvrage à l’occasion des 50 ans de la revue.* » Le livre, coordonné par Caroline Glorie et Teresa Hoogeveen et auquel ont participé une dizaine de chercheur·es, présente des analyses et des documents attestant du “processus de fabrication” des Cahiers. « Au début, entre 1973 et 1978, le Grif Les Cahiers du Grif Gros plan sur la janvier-avril 2024 i 287 i www.uliege.be/LQJ 72 futur antérieur

RkJQdWJsaXNoZXIy MTk1ODY=