LQJ-287

première revue féministe francophone organise des réunions préparatoires à la revue, explique Caroline Glorie. Des réunions ouvertes à toutes les femmes dont les discussions sont enregistrées puis retranscrites. Des extraits sont ensuite reproduits dans Les Cahiers. Les femmes présentes sont invitées à participer au numéro suivant, de telle sorte que la coordination soit opérée par des femmes différentes. » Plus tard, lors de la période parisienne, le fonctionnement de la revue change, mais elle garde les mêmes thèmes de prédilection. Les Cahiers bénéficient d’un réseau international : l’américaine Joan W. Scott y publie son important article sur le genre. « Tous les numéros de la revue sont numérisés et accessibles sur la plateforme “Persée”, poursuit Caroline Glorie. Et pourtant, elle est très peu connue aujourd’hui. Or les textes sont solides, passionnants. À côté d’articles de fond, on trouve des récits d’expériences, des témoignages sensibles. Les Cahiers permettent aussi d’appréhender l’époque, la pensée féministe des années 1970, celle de Françoise Collin notamment. » L’ambition des contributeurs et contributrices à l’ouvrage est bien de participer à la transmission de ce matrimoine trop peu exploré encore. Le volume rassemble des matériaux distincts : articles scientifiques, documents d’archives, souvenirs divers ainsi que des entretiens récents avec Jacqueline Aubenas, Éliane Boucquey, Jacqueline de Groote, Hedwige Peemans-Poullet et Jeanne Vercheval, cinq membres fondatrices des Cahiers du Grif. * Caroline Glorie et Teresa Hoogeveen (dir.), La première revue féministe francophone. Les Cahiers du Grif, Les Impressions Nouvelles, Bruxelles, octobre 2023. Les Cahiers du Grif sont disponibles sur la plateforme Persée : https:/www.persee.fr/ collection/grif janvier-avril 2024 i 287 i www.uliege.be/LQJ 73 futur antérieur

RkJQdWJsaXNoZXIy MTk1ODY=